Niagara-on-the-Lake : Histoire, charme et bière artisanale en Mitsubishi Eclipse Cross

Nous sommes en 1812 et l’histoire raconte que des officiers britanniques dînent avec leurs homologues américains à Fort George, dans ce qui était alors le Haut- Canada. Pendant le repas, la nouvelle est soudainement arrivée que les deux empires étaient en guerre. Les Américains se sont immédiatement levés pour partir, mais les Britanniques ont insisté pour qu’ils restent et terminent leur repas avant d’être escortés en toute sécurité jusqu’à la rive du fleuve sur le chemin du retour. Au final, l’Amérique a gagné son indépendance et la mainmise de l’Empire britannique n’a plus jamais été la même.

Je me remémore cette période de l’histoire en conduisant la Mitsubishi Eclipse Cross 2023 dans les coquettes rues de Niagara-on-the-Lake, en Ontario. Le lancement initial en 2017 de l’Eclipse Cross a clairement montré que Mitsubishi faisait un pas en avant audacieux pour défier le marché très convoité des utilitaires sport intermédiaires. Face à des concurrents américains, européens et asiatiques sans merci, la progression régulière de ce nouveau modèle est un signal clair que Mitsubishi prend les devants et compte bien gagner.

La route qui mène à l’histoire vivante, depuis Toronto au nord ou Buffalo au sud, est remplie de vignobles et de maisons de plusieurs millions de dollars. Les plaques en bordure de route célébrant l’histoire de cette région procurent un mélange enivrant d’ancien et de nouveau.

Un itinéraire incontournable est la Niagara Parkway, qui s’étend de Fort Érié aux chutes du Niagara avant de rejoindre les rives du lac Ontario. On raconte que Winston Churchill a déclaré un jour que la Parkway était « la plus belle promenade du dimanche au monde ».

Les cerisiers, qui sont généralement pleins à craquer au début de l’été, sommeillent à cette époque de l’année, en sentinelle silencieuse, les branches tendues vers le ciel bleu vif de l’hiver. Je fais de mon mieux pour maintenir un rythme régulier sur la Niagara Parkway et respecter la limite de vitesse de 60 km/h. C’est un défi, car la route à deux voies est parfaitement asphaltée et il y a peu de circulation ce jour-là.

À ma droite, la puissante rivière Niagara et juste au-delà, les États-Unis. On a l’impression d’être si près, mais en réalité, les deux pays sont séparés par une large voie d’eau rapide. Bien sûr, les chutes du Niagara dans toute leur splendeur, à seulement 16 kilomètres au sud, y sont peut-être pour quelque chose. Les bateaux à moteur et les voiliers sillonnent la frontière commune dans une scène unique au monde. Trente minutes plus tard, nous arrivons à notre destination.

L’hôtel Prince of Wales est un pilier de la ville de Niagara-on-the-Lake, ou NOTL comme l’appellent les habitants. Situé dans la rue principale, il n’est qu’à une courte distance des nombreux magasins et restaurants qui accueillent chaque jour des visiteurs venus des quatre coins du monde. La guerre de 1812 a eu lieu il y a 211 ans, mais la ville se sent toujours liée à son passé dynamique. À l’entrée du Fort George, les canons sont polis et brillants alors que les bus de tourisme s’arrêtent et que les visiteurs impatients arrivent.

Construit en 1864, les planchers craquent et l’histoire suinte dans chaque coin de l’hôtel. Des roses vous accueillent un peu partout dans ce cadre des plus romantiques. Les 110 chambres de l’hôtel vont de la chambre traditionnelle à la chambre supérieure, en passant par les chambres de luxe, les suites et la suite royale. Elle comprend un lit king à baldaquin, un foyer avec un coin salon séparé et une salle de bains surdimensionnée avec une baignoire à jets. Les vues donnent sur la rue principale et l’omniprésente tour de l’horloge, présentée dans plusieurs films de Noël ces dernières années.

Les repas se déroulent dans quatre cadres uniques : le restaurant Noble, les commodités Churchill, le salon Drawing et le bar à panini et charcuterie. Parmi les commodités supplémentaires, notons le salon Secret Garden Spa, une piscine intérieure, une salle d’entraînement et des hébergements adaptés aux chiens pour accueillir votre meilleur ami. Un séjour à l’hôtel Prince of Wales est une expérience inoubliable qui résistera à l’épreuve du temps.

Niagara est célèbre dans le monde entier pour son terroir fruitier et viticole. Mais derrière le nombre infini de kiosques de produits familiaux et de vignobles extravagants de cette région se cache le marché moins connu, mais tout aussi fascinant, de la bière artisanale.

En laissant l’Eclipse Cross garée à l’hôtel, il est facile de traverser la rue pour se rendre à la brasserie Exchange, le premier arrêt de notre itinéraire non officiel des bières du Niagara. En contraste avec le cadre, la salle de dégustation est ultra-moderne, avec des sièges au bar ou quelques petites tables réparties un peu partout. On y trouve diverses bières de style belge soigneusement vieillies dans 50 fûts de vin de chêne français. La Plum Berliner Weisse, la Amber Ale et la Foreign Exchange Stout ne sont que quelques-unes des saveurs à explorer.

À une courte distance en Uber, la Silversmith Brewing Company est située dans ce qui était autrefois l’église centrale de la ville de Virgil. Les bancs ont été remplacés par des tables pour quatre personnes ou pour un groupe plus important prêt à profiter d’une dégustation de bière en après-midi ou en soirée. Il ne faut pas manquer d’essayer la Lager noire primée, tout comme la Helles Lager et l’Oatmeal Stout.

À proximité, nous nous arrêtons également chez Niagara Oust House Brewers, situé dans ce qui était autrefois une grande grange rouge. Vous ne pouvez pas manquer l’établissement; il est toujours rouge et blanc et se trouve à 3 minutes en voiture de Silversmith sur le chemin du retour de Niagara-on-the-Lake. Cette halte de bière préférée des locaux est célèbre pour sa collection de Farmhouse Ale, ainsi que pour une nouvelle Dark’Ass Ale et la très saisonnière Watermelon Gose. Growler en main, il est temps de rentrer en ville.

Aussi impossible que cela puisse paraître, ce décor vieux de plusieurs siècles est encore plus spectaculaire la nuit, avec les lumières qui scintillent tout le long de Queen Street. C’est également à cette époque que la ville s’anime, avec des touristes qui se promènent le soir et des habitants qui arpentent les rues pour voir et être vus. Bien sûr, il peut être prévoyant de réserver votre dîner à l’avance, car les tables se remplissent rapidement, surtout pendant la haute saison touristique, de mai à septembre. Mais vous ne devriez pas avoir à vous inquiéter d’être raccompagné au bord de la rivière après le dîner, car heureusement, cette nuit mouvementée de 1812 est restée dans les livres d’histoire.

RÉSERVER UN ESSAI ROUTIER

Il n'y a qu'une seule façon de vivre pleinement l'expérience de la conduite d'un véhicule Mitsubishi, et c'est de prendre le volant vous-même.

Vous pourriez aussi aimer

Nouvelles routes

Le parrain du S-AWC découvre les pistes glacées

Pendant une semaine en février, la légende s’est rendue sur une piste de glace spécialement aménagée au Québec pour montrer aux journalistes de toute l’Amérique...

02 avr. 2024 2 minutes

Nouvelles routes

Une aventure hivernale canadienne à Whistler

En janvier 2024, nous sommes partis en mission dans la belle ville de Whistler, en Colombie-Britannique, où l’hiver battait son plein et où de nombreuses aventu...

02 avr. 2024 8 minutes

Nouvelles routes

Bucket List - Rouler vers l'ouest !

Découvrez les plus beaux trajets d'Amérique du Nord, de la Richardson Highway en Alaska à la route Chilcotin Bella Coola en Colombie-Britannique, avec Mitsubish...

01 févr. 2024 9 minutes